Sécurité des Skieurs à Gulmarg

Un séjour de ski sur l’Himalaya et surtout à Gulmarg dans le Cachemire est toujours plus populaire, et la demande d’informations utiles en ce qui concerne la sécurité des voyageurs augmente elle aussi. En général, les versions en ligne des quotidiens ou des sites web comme « Kashmir Watch », qui donnent un bon aperçu de l’actuelle situation du conflit, sont de bonnes sources d’information. Malheureusement, la plupart de ces informations sont uniquement disponibles en anglais. Les personnes qui voyagent seules doivent particulièrement consulter les avis de voyage émis par leur Ministère des Affaires étrangères.

En tant qu‘organisateur de programmes de ski et de freeride, nous ne sommes pas responsables du fait que nos clients se sentent en sécurité ou non sur la montagne ni du fait qu‘ils terminent leur voyage de A à Z en pleine forme. Avant de réserver chez nous, les skieurs intéressés posent tous la même question : “Est-il vrai que Gulmarg se trouve dans une zone de conflits?”. En tant que responsable de ces programmes à Gulmarg, il me semble important de toujours tenir les voyageurs et skieurs intéressés au courant de mes informations et de leur donner mon opinion personnelle sur la situation actuelle au moyen du blog et sur notre site web.

Les dangers dans la zone skiable de Gulmarg

La première chose à dire au sujet des dangers dans cette zone skiable est que – l’affirmation selon laquelle Gulmarg se trouve dans une zone de conflits est une pure invention et ne correspond pas à la réalité, comme on peut le prouver. Il est certes exact que Gulmarg se trouve à environ 20 km de ladite « Line of Control » (ligne de démarcation entre la partie indienne et la partie pakistanaise du Cachemire) et se trouve donc dans une zone à forte présence militaire. Gulmarg est une petite localité retirée et difficile d’accès en hiver, située à 2 700 m d’altitude et qui compte un peu plus de 100 habitants. Elle n’est donc potentiellement que très peu exposée aux débordements violents, plus particulièrement parce que tous ceux qui y travaillent pour le tourisme durant la journée doivent retourner dans leur maison de la vallée le soir venu.

Quel est le niveau de sécurité du voyage dans le Cachemire ?

L‘aspect « sécurité » réapparaît toujours lorsque de potentiels participants à nos programmes s’occupent plus intensément de leur voyage dans le Cachemire. Vu que tous les Ministères des Affaires étrangères indiquent qu’il y a un risque de possibles manifestations et affrontements entre l’armée/la police et la population, on peut aisément comprendre les inquiétudes quant à la sécurité personnelle dans le Cachemire. On ne peut pas non plus contester que, chaque année, toute la région du Cachemire (Cachemire, Jammu, Ladakh) connaisse des turbulences pour différentes raisons et que des personnes ont été blessées voire tuées lors d’affrontements, mais aucun touriste étranger n’a jamais été impliqué sinon le monde entier l’aurait su ! Pour les voyageurs à destination du Cachemire, le conseil suivant du Ministère allemand des Affaires étrangères est certainement la meilleure recette pour garantir sa sécurité personnelle « Il est fortement déconseillé de manière générale de faire du trek dans ces régions seul ou avec un guide non accrédité, de faire de l’auto-stop ou de poser sa tente dans des endroits isolés. ».

Les expériences Chris Werren dans la région conflictuelle de l‘Himalaya

Depuis 2001, je passe chaque année plusieurs semaines avec des touristes dans lesdites régions à conflit de l’Himalaya au Népal et en Inde (Cachemire) et je n’ai jamais été confronté, que ce soit en groupe ou seul, à des situations critiques ou menaçantes. J’ai commencé les activités de ski à Gulmarg lors de l‘hiver 2005/2006 et j’avais, contrairement à mes concurrents, déconseillé les visites de la capitale Srinagar.

Durant l’hiver 2008, j’ai toutefois visité cette ville moi-même et depuis lors nous y allons régulièrement avec nos groupes. Durant nos séjours dans le centre nous n’avons jusqu’à maintenant rencontré aucune situation critique ni n’avons été dérangés de quelque manière que ce soit. En tant qu’organisateur de programmes de ski à Gulmarg, j’entretiens des contacts réguliers avec d’importantes sources d’information et j’ai ainsi pu établir un efficace système d‘alerte qui me permet, dans des situations critiques, de rapidement mette en place les mesures de précaution adéquates afin de garantir la sécurité de nos clients.

Lors d’un séjour de ski à Gulmarg il n’y a en raison de la situation actuelle aucun risque plus important que dans une autre zone de cette région, surtout si l‘on suit les conseils du Ministère des Affaires étrangères et qu’on se fait accompagner par un fournisseur de programme expérimenté et présent sur place.

Programmes Freeride

Informations Utiles

Cours de Ski Suisse

Contact

From Our Blog

Téléchargements